Stringozzi (étrangle-prêtres) artisanaux BIO

Outre le fait d'être BIO et artisanaux, ces Stringozzi ont une vraie histoire : durant la domination de l'État Pontifical d'Ombrie (du XVe au XVIIe siècle), les anticléricaux se cachaient en attendant le passage des prêtres pour les étrangler avec leurs lacets ("Stringere i gozzi" : tordre le cou, a donné Stringozzi) ! Devenus dès lors les pâtes de l'une des rares traditions anticléricales italiennes, ces raretés sont surtout des trésors de haute qualité par leur aspect poreux leur permettant de mieux s'imprégner des sauces qui les enivrent de plaisir.

 

Accord mets et vin : avec les voisins rouges toscans Così BIO ou le Borgobruno rouge, l'accord plus gastronomique que politique recueille une majorité de voix chez les épicuriens gourmands.